• Post category:Jardinage
  • Post last modified:7 août 2022
  • Temps de lecture :7 min de lecture

Planter des tiges de rosier dans une pomme de terre vous aidera à réussir votre bouturage. Découvrez plus de détails ici.

Bouturer des tiges de roses avec des pommes de terre est devenu à la mode sur le net actuellement. Cette technique peut sembler bizarre, pourtant, elle semble bien marcher selon les résultats publiés par plusieurs personnes sur le web. Mais pourquoi faire une bouture de rosier sur de la pomme de terre ? Découvrez cette technique de bouturage dans cet article.

Pourquoi choisir la pomme de terre pour bouturer ?

En fait, les pommes de terre sont utilisées comme support provisoire pour une bouture. Les jardiniers habitués à faire des boutures avec d’autres techniques n’ont aucun mal avec celle-ci pour démarrer leurs cultures.

En effet, les pommes de terre contiennent naturellement beaucoup d’eau, et si vous plantez temporairement vos germes dans des pommes de terre, vous devez les conserver dans un environnement humide afin que les germes récoltés ne se dessèchent pas.

À partir de cette première observation, des expériences sur les boutures de rosier avec des pommes de terre ont commencé. Ainsi, la patate assure l’apport en eau de la tige de rosier durant les premières semaines de la bouture, sans assécher l’extrémité de la bouture ou le talon

Le principe est simple, en pourrissant, la pomme de terre fournit de l’engrais et de l’eau à la bouture, afin de développer rapidement de nouvelles racines. 

Comment bouturer la tige d’un rosier avec une pomme de terre ?

Le bouturage d’une tige de rosier avec de la pomme de terre est assez simple, et se réalise en seulement quelques étapes :

  • La préparation du sol dans le jardin pour accueillir la bouture plus tard ;
  • Trouver la bonne tige à cloner à partir de la plante mère, et à bien la préparer ;
  • Choisir la pomme de terre et y planter la tige de rosier ;
  • Planter l’ensemble dans le trou fait au préalable, ou dans un pot de fleurs. 

Il est conseillé de faire le bouturage de rosier sur une pomme de terre au mois de juin-juillet.

Quelles sont les conditions pour réussir le bouturage de rosier ?

 boutures de rosiers avec une pomme de terre

Tout comme les autres moyens de bouturage de rosier, quelques conditions sont à respecter pour bien réussir cette technique d’utilisation d’une pomme de terre. 

Creusez le trou d’implantation des tiges

En premier lieu, vous devez choisir un emplacement dans votre jardin, loin de l’allée et assez ensoleillé pendant les heures les plus chaudes de la journée. Une fois l’endroit trouvé, creusez-y un trou d’environ 15 centimètres de profondeur, assez large pour y mettre la pomme de terre.

Assurez-vous de creuser un trou assez grand en fonction du nombre de pommes de terre que vous prévoyez d’y mettre. En effet, vous pouvez mettre plusieurs pommes de terre, au lieu d’une seule comme on en voit souvent dans les vidéos qui circulent sur le net. 

Sélectionnez une branche de la plante mère 

Vous devez couper une tige de rosier, de la largeur d’un crayon à partir de la rose mère. Choisir la tige parfaite, la plus lisse possible, et de préférence une pousse jeune et mûre de cette année. Ces conditions doivent être respectées pour obtenir un bon résultat réussi du bouturage. 

La préparation des tiges de rose

Pour optimiser les résultats, il faut couper les tiges de rose d’environ 23 cm de long. Coupez juste au-dessus d’un bourgeon à la base. Lorsque vous avez terminé, vous devez retirer toutes les feuilles et les épines de la tige, et les fleurs aussi. Il est possible de laisser quelques feuilles au bout de la tige, mais ce n’est pas indispensable.

Planter la tige 

C’est le moment clé du bouturage : plantez l’extrémité de la tige de rosier au centre de la pomme de terre. Seuls les sommets doivent être plantés dans la pomme de terre.

Planter le tout dans le sol 

Il faut d’abord planter les pommes de terre au fond du trou creusé au préalable. Si vous voulez planter plusieurs tiges, il faut bien espacer chacune des tiges, d’au moins 15 cm. Une fois que vous avez tout planté, recouvrez de terreau l’ensemble. Mais attention, veuillez ne recouvrir que les ⅔ de la tige, et de bien raffermir le terreau par le dessus. 

Ainsi, il vous suffit de bien arroser votre plantation de rosier durant l’été et vous verrez qu’ils s’enracinent et seront prêts à être transplantés vers le mois de novembre