• Post category:Jardinage
  • Post last modified:12 juillet 2022
  • Temps de lecture :4 min de lecture

Vous désirez faire des boutures afin de multiplier vos plantes ? Vous avez raison, recourir au bouturage vous économisera de l’argent ! Par ailleurs, il existe plusieurs méthodes pour faire des boutures. Vous pouvez bouturer dans la terre, en godet ou dans l’eau.

Qu’est-ce qu’une bouture ?

Le bouturage consiste à couper, à l’aide d’un sécateur, une partie d’un végétal, le replanter et le conditionner, par rapport à la température, humidité et nutriments appropriés, de sorte qu’il fasse des racines et se reproduise. La partie coupée étant désignée par “boutures”. Et cette technique s’effectue du printemps jusqu’à l’automne !

Pour arriver à cette multiplication, il faut suivre quelques règles. Les boutures prélevées doivent être en bonne santé, longues de 10 cm au minimum, dotées de trois yeux au minimum, de feuilles et d’autant plus dépourvues d’insectes ou de fleurs.

Comment faire des boutures ?

De manière générale, pour faire des boutures d’une plante, coupez la tige au sécateur, ou à défaut avec des ciseaux, en orientant l’outil sous un angle aigu. Puis conservez quelques feuilles dessus. Attention, le pied de la tige ne doit pas contenir de feuillage. Puis procédez à la plantation des rameaux.

D’une manière plus détaillée, vous pouvez faire des boutures grâce à diverses techniques. D’abord, la bouture en terre qui est une méthode traditionnelle et courante utilisée pour la multiplication de vivaces, arbres et arbustes. 

Dès que vous aurez sectionné une tige, plantez ce rameau dans un pot rempli de terre et de sable et troué d’environ 5 cm. Et veillez à la pulvériser d’eau, régulièrement, de sorte que la terre soit toujours humide. Ainsi, les racines vont se faire. Patientez quelques mois avant de planter l’arbuste en pleine terre. 

D’une autre part, le bouturage en godet consiste à repiquer le rameau dans plusieurs pots contenant le même mélange de terre et de sable que pour le bouturage en terre. Puis planter les rameaux dans un trou de la même profondeur et d’arroser les pots d’une manière régulière, également. 

Par ailleurs, vous pouvez aussi faire des boutures dans l’eau. Pour ce faire, immergez la tige fraîchement découpée dans un pot opaque rempli d’eau. Les boutures ne doivent pas être exposées au contact direct au soleil. Placez les boutures dans un endroit lumineux, mais dans un pot qui ne laisse pas passer la lumière. Renouvelez l’eau chaque semaine. Ensuite, lorsque vous observerez des racines au niveau des yeux, plantez les boutures en terre. 

Outre, placez la bouture à l’abri du vent, et idéalement à l’intérieur dans une atmosphère humide et chaude. Pour augmenter le taux d’humidité de votre bouture à l’intérieur, enfermez son contenant avec du film alimentaire ou un sac en plastique.

Pour résumer, le bouturage consiste à découper une tige d’une plante mère. Les tiges découpées sont référées par boutures ou rameaux. Et globalement, le bouturage puis plantation des boutures contribuent à la multiplication de nouvelles plantes sans dépenser aucun centime ! Par ailleurs, maintenant que vous savez comment faire des boutures, nous vous recommandons de ne pas bouturer en hiver, préférez le faire au début des autres saisons !